Interview – Little Bacon

Lundi dernier, il fait froid et nous retrouvons Stéfany la créatrice de la marque Little Bacon dans sa petite et adorable boutique pas loin de la Place Tourny. Stéfany est souriante, aimable et  posée pour un moment entre filles malgré la fatigue qui se fait sentir.

The Trendy Corner

Peux-tu te présenter aux lecteurs et nous dire ce qui t’a décidé à créer ta marque/boutique « Little Bacon » ?

Little Bacon – J’ai 26 ans, et je suis diplômée en design de mode depuis 2009. C’est amusant cette question car je suis en train de répondre à un concours et je dois également y raconter mon histoire.

Ce qui m’a motivée pour me lancer dans cette aventure, c’est avant tout l’envie de ne pas faire comme tout le monde, de ne pas travailler dans un bureau de style à Paris ou à l’étranger. On appelle ça le Sourcing. En gros tu « crées » une collection en « sourçant » ce qui se fait ailleurs, tu rentres dans une stratégie de marketing de mode et non plus dans une dynamique de création selon moi !

J’auraipu décider de choisir la sécurité de l’emploi, un salaire fixe, mais cette aventure malgré les épreuves est palpitante. C’était le moment, j’ai foncé.

Quand j’ai commencé, je travaillais essentiellement sur les marchés sur le Bassin et sur Bordeaux avec des accessoires et puis 1 mois avant le début de la saison j’ai commencé à créer des vêtements en me disant que je n’avais pas fait cette formation pour choisir la facilité. Je me suis lancée et ça a très bien fonctionné. Le matin je m’occupais de la vente et l’après-midi, je refaisais du stock.

Par la suite j’ai eu l’opportunité par des amis d’acheter cette boutique qui me sert également d’atelier. Banco, je me suis lancée.

TTC – Peux-tu nous expliquer d’où vient ce nom « Little Bacon » ?

LB – C’est en entrant en école d’arts appliqués que j’ai rencontré Bulle, qui est aujourd’hui mon amie ! Nos univers sont complémentaires, moi j’ai choisi la mode, elle le graphisme !

Une envie commune de créer ensemble, de pourquoi pas associer nos compétences… L’idée c’est de pouvoir un jour monter une collection ensemble. Mais il nous fallait des « noms » en accord…

Mon nom de famille, LARDEAU. Le sien CHAMBON : ce qui devient LARDON et JAMBON ! Cool on baigne dans le même monde ! C’est comme ça qu’est né tout naturellement  Little Bacon et Sweetie Ham pour elle !

C’est aussi un petit clin d’œil à Marc Jacobs, un créateur qui me touche dans sa manière de travailler (à voir : le documentaire sur Marc Jacobs et Louis Vuitton par Loïc Prigent) qui a appelé sa première marque de prêt-à-porter Stinky Rat (rat puant) !

Je trouve ça assez percutant d’associer un animal pour le coup assez répugnant à l’univers de la mode souvent trop superficiel !

TTC – Peux-tu nous parler de l’esprit de ta marque et ce qui te différencie de tes concurrents ?

Toutes mes collections sont très différentes, mais j’aime travailler des matières fluides, transparentes comme la soie mais aussi les formes structurées. J’ai souvent utilisé des couleurs poudrées, pastelles. Pour cette collection je me suis lancée le défi d’ajouter du noir. « C’est nouveau et ça me fait kiffer, étonnant … ».

Sur Bordeaux, il y a deux créatrices dont le travail me plait vraiment beaucoup : Eleonoreska qui a un esprit peut-être  plus romantique et Tsim Tsum qui pour moi à un univers vintage.  Je ne les considère en aucun cas comme des concurrentes, mais plutôt comme des boosters à la création. Nos styles peuvent sur certaines pièces se ressembler, mais nous sommes plutôt complémentaires.

J’aspire à de nouvelles idées/formes au niveau de la structure du vêtement. J’aime modifier les codes appris à l’école ou que l’on voit en boutique.

TTC – Quels sont tes objectifs ou tes souhaits pour ta marque sur le court, moyen et long terme ?

LB – Sur le court terme j’aimerais assurer tous les Salons que j’ai durant le mois de décembre afin que Little Bacon commence à se faire un nom ailleurs qu’à Bordeaux. Il faut donc que j’assure aussi au niveau de la production afin de ne pas me retrouver à sec pour Noël.

Après les salons, je souhaiterais que cette nouvelle clientèle me permette de vivre pleinement de mon métier. Mais également de mûrir des projets avec « Sweetie Ham » et aussi avec One More la boîte de mon homme spécialisée en Design et architecture ! J’ai envie d’une sorte de collectif familial autour de la création !

Avoir de bons retours dans la presse et notamment un article dans le Magazine Paulette d’ici la fin de l’année.

En ce qui concerne le long terme j’espère que Little Bacon existera encore dans 10 ans en France et pourquoi pas à l’étranger. J’espère également être distribuée dans de belles boutiques que j’aurai choisies à Barcelone, Bruxelles, Paris, Lyon, Nantes ; des villes qui bougent au niveau du design et de l’art.

Je veux vraiment que ce soit mon métier. Mais d’ici là je ne travaillerai plus seule. Car comme on dit « chacun son métier », les relations presse, le web, ce n’est pas mon métier et on « ne peut pas être au four et au moulin ». Mon objectif n’est pas d’être couturière mais créatrice.

Je rêve d’un grand hangar avec tout sur place.  Un atelier avec des «  petites mains » qui sont spécialisées en couture et dans les finitions irréprochables, un showroom, un salon pour recevoir les journalistes, un studio photos pour les lookbooks et bien sur une boutique : le tout en collaboration avec un cercle de créatifs (comme mon acolyte Sweetie Ham, mon mec et ses associés et j’ai aussi pensé à quelques autres personnes…)

TTC – Peux-tu nous dire où l’on peut acheter des articles ?

Dans ma boutique bien sûr qui est située 2 rue du professeur Demons – Bordeaux.

Mais aussi sur les Salons auxquels je participe en décembre (Dates ci-dessous).

PARIS – 1 et 2 décembre

Salon «ON SE TUTOIE»  – La Maison Muller et le Studio Silver Clash – 6 rue Muller 75018 Paris

Le Salon ON SE TUTOIE devient le rendez-vous incontournable des parisiens branchés dans une ambiance amicale d’où le nom du salon.
Des jeunes créateurs, artistes et idées sympas s’y retrouvent pour faire découvrir leurs produits au grand public dans une ambiance décontractée.
Ce Store éphémère, ouvert sur un week-end, devient le premier salon ou le public participe également aux animations au travers d’happenings interactif.

Les Horaires :
Samedi 1 décembre : 11h-22h
Dimanche 2 Décembre : 11h-21h


Bordeaux – 8 et 9 décembre

Stand sur  l‘I-Boat

Bayonne – 8 et 9 décembre

Salon « Les Martines », un lieu de vie éphémère où se croisent des créatrices, des fashionistas, des curieux, des gourmands et des nomades en mal d’inspiration. Un joli moment de shopping et de découverte à venir savourer en famille ou entre copines !

Bordeaux – 15 et 16 décembre

Le Marché des créateurs «Christmas Market» à la Caserne Niel – Bordeaux Rive Droite

Toulouse – 22 et 23 Décembre

The Wolf Cheap Market – Un événement pour les créateurs de mode/ accessoires/Bijoux, illustrateurs, design de mobilier contemporain, photographes, vidéastes, plasticien, graphistes, motion-designers…

C’est l’occasion rêvée pour ces artistes de mutualiser leurs compétences, d’investir un lieu, d’imaginer pour celui-ci une scénographie et de laisser aller leur imagination autour d’un thème choisi.

TTC – Ou peut-on te trouver sur le web ?

Sur mon site internet Little Bacon, sur ma Page Facebook et également dans certains articles fait par des blogueuses.
Prochainement dans l’Edition 2013 Les cahiers Bohèmes – la partie agenda et autres bonnes adresses sur Bordeaux.

Je tiens à remercier Stéfany pour le temps qu’elle m’a accordé malgré un emploi du temps bien chargé. N’hésitez pas faire un tour sur son site internet, vous y découvrirez prochainement le shooting de sa nouvelle collection « ELECTREES ».

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s