Interview – T’Edith

542397_3693429807069_1051362547_n
TTC – Peux-tu te présenter aux lecteurs et nous dire ce qui t’as décidée à créer la marque « T’Edith» ?
Bonjour, je m’appelle Edith, 25 ans, j’ai décidé de créer ma marque parce qu’à un moment donné ça m’a paru comme une évidence. Apres avoir côtoyé le monde de la mode ; j’ai travaillé pour plusieurs marques, je me suis rendu compte que finalement je voulais créer la mienne.
Travailler pour les autres et voir ce qui marche m’a permis de bien comprendre le métier et m’a donné la motivation de me lancer dans cette grande aventure, ce beau challenge qu’est de créer T’Edith.
TTC – Quand as-tu eu cette idée ? Quelle est l’histoire /Signification de « T’Edith» 
J’ai décidé de lancer ce projet car il me rapproche autant de mon passé que de mon présent futur. En effet ce qui est beau avec la création c’est qu’elle évolue naturellement avec notre histoire personnelle.
Contrairement à certains, même si j’ai toujours baigné dans l’univers de la couture et de la création, ça n’a pas été mon premier choix. C’est l’art qui l’a été.
Le déclique c’est fait quand j’ai compris que le stylisme pouvait se mélanger à l’art. Que mes deux amours pouvaient se mélanger pour ne faire qu’un. Ca a pris du temps mais ce n’est pas plus mal. Il faut savoir faire les choses à son rythme.
Concernant le nom de ma marque c’est assez simple. Je m’appelle Edith et mon surnom est T’Edith.
Je voulais quelque chose de simple, d’évident qui m’identifie mais sans que ce soit réellement mon nom et prénom.

TTC – Qu’as tu fais comme formations/études/boulots pour devenir « Créatrice» de ta propre marque ?
J’ai fait une formation aux Beaux Arts et ensuite un Bac pro Stylisme. Je ne voulais pas me lancer sans avoir un vrai diplôme dans ce domaine. Mais j’ai surtout appris l’essentiel de ma famille. J’ai commencé à travailler dans des ateliers de créateurs (Paris) pour mes stages de fin d’année. C’était vraiment un choix personnel et stratégique si l’on peut dire les choses ainsi, car je savais que j’allais par la suite créer ma marque.
Actuellement malheureusement je ne vie pas encore de mes créations. J’ai vraiment envie de faire les choses bien et à mon rythme afin d’arriver au but que je me suis fixé. Pourquoi pas ouvrir une maison d’Edith.
Montage #2Photographe : Lili Renée / Modèle : Marie M.
TTC – Est-ce que tu as toujours voulu faire ce métier ?
Pour moi c’est plus qu’un métier, c’est un rêve, une évidence sans en être une. Je pense que j’étais créatrice sans le savoir. C’est à l’adolescence que j’ai vraiment commencé à faire les choses pour moi. J’avais du mal à trouver des vêtements qui me convenaient vraiment physiquement, du coup je les ai moi même confectionné.
TTC – Même si l’on s’en doute, combien êtes-vous sur ce projet ? Qui s’occupe de quoi ?
Nous sommes deux sur ce projet ; Anne-Laure une très très bonne amie et moi même. Anne Laure c’est ma « petite précieuse » qui s’occupe de la communication et du marketing. Pour moi c’est elle qui représente la marque car moi je suis chez moi à rêver et créer (rire). Celle que le public rencontre en premier c’est elle car elle sait bien en parler de la marque et de son esprit.
Je pense d’ailleurs qu’elle ne serait pas rassurée de me savoir là à cette interview (rire), Elle sait que je n’aime pas trop ce genre d’exercice. Elle m’est indispensable. Elle est aussi celle qui est là quand j’ai un coup de fatigue ou que je ne trouve pas l’inspiration. Elle me rappelle tout le chemin parcouru depuis le début. Merci Anne-Laure.
TTC – Peux-tu nous parler de l’esprit de ta marque ? Inspirations ?
T’Edith c’est une marque très féminine. Dans chaque pièce j’essaye de mettre les femmes en valeur, sexy mais pas trop. La plupart de mes inspirations ce sont les plus grands contes de fées mais je les trouve aussi dans les vieilles gardes robes, les dressings. Je remets au goût du jour des classiques oubliés pour en faire des intemporelles. Donc vintage, féminité, douceur et intemporelle.
Montage #3
Photographe : Lili Renée / Modèle : Marie M.
 TTC – 3 mots qui te caractérisent et ta marque également ?
Féminité (femme enfant) – douceur – séduction
TTC – Où trouves-tu les matériaux qui te sont nécessaires ?
Partout vraiment. Dans les marchés, dans les boutiques de tissus et dans les pays où j’ai de la chance d’aller. Londres, Italie etc. surtout pour les détails des boutons, du fils etc. C’est important car on recherche toujours quelques chose pour nous en tant que créateurs donc je prends toujours le temps de chercher. Parfois c’est aussi à l’improviste que je tombe sur quelque chose qui me plait.
De temps en temps j’ai des ami(e)s qui me donnent des tissus qui viennent de grandes maisons et je les en remercie d’ailleurs.
TTC – Comptes-tu élargir ta gamme de produits ?
Oui je vais faire un peu plus de prêt à porter. Faire des choses plus simples pour toucher un public plus large. Mais attention, je ne lâche pas pour autant mes collections actuelles.
TTC – Quels sont tes objectifs ou tes souhaits pour T’Edith sur le court, moyen et long terme ?

Je ne veux pas créer quelque chose pour faire le buzz, mais de manière durable. C’est pourquoi je conçois des intemporels. Je voudrais également créer ma maison T’Edith. Je sais que ce n’est pas pour demain mais espérons que ce soit pour après demain 😉
Pour parler d’un avenir plus proche, je voudrais dans un premier temps évoluer avec un site internet afin de répondre aux demandes venant de l’étranger. Une Boutique « OUI » mais ce n’est pas ma priorité, je préfèrerai dans un premier temps que des boutiques distribuent T’Edith.
TTC – Quelle est/sont, la/les prochaines étapes ?
Pour la première fois j’organise un événement dans le but de promouvoir la création. J’ai donc invité d’autres créateurs à venir se joindre pour cet événement ; il y aura donc différents univers qui complètent la femme et la mode (bijoux, déco etc.) « La Boutique Eph&mère » un projet qui nous rassemble d’autant plus avec Anne-Laure.

Montage #1

TTC – Avec qui souhaiterais-tu travailler si tu en avais la possibilité ?
Je considère que j’ai déjà de la chance puisque je travaille avec Anne-Laure. Après si je pouvais travailler avec un créateur dont j’admire tout le travail je pense que ça serait Phoebe Philo de chez Céline. C’est pour moi une femme forte, androgyne qui m’inspire énormément. Elle représente tout ce que j’aime dans la mode.
TTC – Qu’est-ce que ce métier t’apporte?
Jusqu’à présent beaucoup de bonheur. La satisfaction de pouvoir créer quelque chose qu’on a imaginée. Ca m’apporte au fur et à mesure de la confiance et aussi du concret. Je sais où je veux aller, comment y arriver et y aller. Je trouve que c’est très important dans la vie, ça donne de la rage et c’est l’essentiel. Ca me fait grandir et évoluer tous les jours. Mon projet aujourd’hui c’est tout pour moi.
TTC – Où peut-on trouver tes créations ? (Boutiques, Internet etc.)
My little market 
Mon site internet
Ma Page Facebook  
TTC – Le mot de la fin ?
Pour ceux qui aime T’Edith n’hésitez pas à prendre rdv à mon appart-atelier pour une pièce sur mesure. 

Capture d’écran 2013-06-21 à 10.49.51

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s