Interview – Cécile Pic Bijoux

3-IMG_9878-clr2 copie BD

TTC – Peux-tu te présenter aux lecteurs et nous dire ce qui t’as décidé à créer ta marque de bijoux « Cécile Pic» ?

Tout d’abord j’ai un parcours d’autodidacte. J’ai commencé par des études de kiné après mon bac et puis j’ai tout plaqué. Je voulais vivre autrement. J’avais ce besoin irrépressible de liberté allié à cette envie de créer.

Le bijou s’est imposé assez naturellement. Il est magnétique. C’est un objet chargé d’affect et de symbolisme. Ce sont des lignes, des couleurs, des matières qui peuvent se décliner à l’infini.

J’ai alors décidé de partir vivre à Barcelone. Une ville incroyable, débordante d’énergie créative.

C’est là bas que j’ai créé mes premières lignes et trouvé mon premier points de vente.

Je suis ensuite parti à Paris travailler en tant qu’assistante bijou pour un créateur (Les Prairies de Paris). J’y ai acquis outre les techniques, la certitude que le bijou serait l’objet de mon travail, de mes réflexions et inspirations.

Et puis j’ai eu l’occasion de faire une série de bijoux pour le Comptoir des Cotonniers. A ce moment là, la confiance que l’on m’avait accordée m’a encouragé à lancer ma propre histoire. Je suis redescendu à Toulouse, ma ville natale pour y installer mon atelier.

Capture d’écran 2013-10-06 à 21.44.31

TTC – Quand cette idée t’est elle venue ?

Cela fait 5 ans déjà que j’ai lancé mes premières collections sous le nom de « Cécile Pic »

TTC – Est-ce que tu as toujours voulu faire ce métier ?

Pas du tout, plus jeune la mode ne m’intéressait pas vraiment. J’ai passé mon enfance et mon adolescence dans des écuries entourée de chevaux.

En revanche mes parents depuis toute petite m’ont inculqué la culture du beau et du hand-made. Ils me trainaient sur les brocantes ou chez les antiquaires tous les weekend. Ma mère à son propre atelier de couture à la maison…elle fait plein de jolies choses. C’est un style de vie qui m’a attiré au départ plutôt qu’une vocation. Je ne savais pas trop ou j’allais.

5-IMG_0011-clr BD

TTC – Peux-tu nous expliquer pourquoi tu as décidé de te spécialiser dans la création de Bijoux  ?

Le bijou est chargé d’affect et de magie…J’adore cette idée de mettre du sens et du sentiment dans ce que je crée. Il y a de nombreux codes et symboliques que je trouve très intéressants. Cela passe aussi bien par les lignes, les matières ou les couleurs choisies.

Et puis la contradiction évidente entre la brutalité du métal et la délicatesse d’une pierre fine m’a toujours attiré.

4-6

TTC – Combien êtes-vous sur ce projet ? Qui s’occupe de quoi ?

Je travaille seule mais je ne dirais pas que je suis seule, je m’entoure de gens très talentueux. Derrière les lignes d’un bijou se cache la synergie de différentes compétences. Chacun avec son savoir faire joue un rôle précieux dans le processus de création.

Je choisis un petit artisan avec qui je peux tester des idées, un fournisseur qui peut faire tailler les gemmes selon mes envies, un photographe qui comprend mon univers ou encore une boutique qui privilégie la création.

3-8

TTC – Peux-tu nous parler de l’esprit de ta marque ? Inspirations ?

Ce sont des bijoux romantiques, délicats, précieux et bruts paradoxalement. Je suis très attirée par les bijoux anciens, l’antiquité, l’époque médiévale et certains bijoux ethniques également. On voit vraiment la main de l’homme sur ces bijoux toujours assez brut.

Ils avaient des pouvoirs prophylactiques, permettaient d’invoquer la puissance, la force , d’afficher son statut social ou ces croyances religieuses. Tout ceci est très inspirant. Il y à aussi la nature et les lignes organiques que l’on recréer. Et la haute joaillerie qui m’impressionne.

1-MG_9742-clr BD

 TTC – 3 mots qui te caractérisent et ta marque également ?

Féminin, naturelle et brut.

TTC – Pour toi création rime avec …

Liberté.

TTC – Pour toi la création c’est quoi ?

Donner un petit bout de soi aux autres.

2-9

TTC – Où trouves-tu les matériaux qui te sont nécessaires ?

J’ai de nombreux fournisseurs mais mes principaux sont à Paris.

TTC – Comptes-tu élargir ta gamme de produits ?

Je crée en permanence de nouvelles pièces, je ne me sens pas frustrée de ce côté là. 

2-1

TTC – Quels sont tes objectifs ou tes souhaits pour « Cécile Pic » sur le court, moyen et long terme ?

Je ne suis pas du style à trop me projeter, c’est la passion et le désir présent qui m’emporte. Aujourd’hui, j’ai un objectif, une ligne directrice qui s’exprime en 2 mots : Savoir-faire et philosophie.
A moyen et long terme je souhaite juste continuer à évoluer et m’épanouir dans ce que j’imagine.

TTC – Quelle est/sont, la/les prochaines étapes ?

La boutique en ligne très bientôt.

TTC – Avec qui souhaiterais-tu travailler si tu en avez la possibilité ?

J’aimerais apprendre au coté de Yuji Kojima, Mayuli Morishita, un couple de designers Japonais qui ont crée « Géodésique ». C’est le Graal pour moi.

4-IMG_9761-clr BD

TTC – Qu’est-ce que ce métier t’apporte?

J’ai le sentiment d’avoir trouvé ma place.

TTC – Où peut-on trouver tes créations ? (Boutiques, Internet etc.)

Tous mes points de vente sont sur mon site internet. Je suis depuis peu vendue à Bordeaux. Chez Asmara, une très jolie boutique, rue du Temple.

TTC – Le mot de la fin ?

Merci.
Cécile Pic
FBSite

5-1

Capture d’écran 2013-06-21 à 10.49.51

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s